Apprendre le thaïlandais – les bases

Auteur : Thai Property group Publié le 30 avril 2020
Partir en Thaïlande


Bien que la plupart des thaïlandais maîtrisent l’anglais, il est toujours mieux de connaître le vocabulaire de base du thaï. Non seulement cela peut vous aider si vous voyagez hors sentiers battus, mais en plus, cela vous permettra de pouvoir échanger avec les locaux. Apprendre des phrases essentielles ou encore des mots simples est particulièrement apprécié des thaïlandais. Pour eux, c’est une preuve de respect et d’ouverture d’esprit, mais surtout d’effort que vous faites pour vous exprimer dans leur langue !  

Voici donc quelques règles et vocabulaire pour vous aider si vous voyagez en Thaïlande ou décidez de vous y installer

Un alphabet complexe

Influencée par les langues khmères et chinoises, avec certaines notions de pali et de sanskrit, la langue thaïlandaise est relativement complexe. Son alphabet comprend 44 consonnes, 18 voyelles de base et 19 diphtongues. Il faut savoir que le thaïlandais se parle en 5 tons (ton neutre, ton bas, ton descendant, ton haut et ton montant). Autrement dit, un même son peut avoir une connotation différente selon la façon dont il est prononcé. C’est pour cela qu’il est plus facile d’apprendre à parler quelques notions de thaï que de l’écrire. 

Une prononciation à connaître

Il est essentiel de connaître les règles de prononciation avant de commencer à apprendre le thaïlandais. Notez que les “r” se roulent (imaginez que vous deviez le remplacer par un “l”), que les “u” se disent “ou”, et que le “ph” se prononce “p” et non “f” puisque les “h” sont aspirés. Pour finir, retenez que le “aï” se disent “ail”. 

Une formule de politesse différente pour les hommes et les femmes

Pour marquer leur respect, les thaïlandais utilisent une forme de politesse particulière, utilisée généralement en fin de phrase et qui change en fonction du sexe du locuteur. Alors que les femmes doivent finir leur phrase par un « kha » insistant, les hommes eux, doivent utiliser un « khrap » sec et franc. En pratique, on l’utilise pour dire bonjour (sawat dee kha ou sawat dee khrap), merci (Kop khun kha ou Kop khun khrap). Cette formule de politesse peut également servir de oui (kha ou khrap) et de non (may kha ou may khrap). 

Lexique de base

Les formules de politesse :

  • Bonjour / Bonsoir / Au revoir : Sawat dee kha ou khrap
  • Comment ça va ? : Sabai dee mai kha khrap
  • Ca va bien / ça ne va pas : Sabaï dee/mai sabaï
  • Merci : Kop khun kha ou khrap
  • Merci beaucoup : Kop khun mak kha ou khrap
  • Excusez-moi / Pardon : Kho thot kha ou khrap
  • A bientôt : Leo phob kun mai

Le vocabulaire utile pour manger :

  • J’ai faim / j’ai soif : Hiou / Hiou nam
  • Je suis végétarien : Khon kin dje
  • Sans épices : Ao maï phèt
  • Je suis allergique : Phom pháe
  • C’était délicieux : A rõi
  • Eau : Nam

Quelques phrases à connaître :

  • Combien ça coûte ? : tao rai khrap
  • Où sont les toilettes ? Hâwng sûam thi naï
  • Je voudrais aller… : Yàak jà pai
  • Est-ce qu’on peut fumer ? : Soup bour dai mai
  • Quelle heure est-il ? : Kii mohng láew

Si vous êtes vraiment sérieux au sujet de votre apprentissage du thaïlandais voici quelques conseils. Prenez des cours : investir dans des leçons vous permettra de maîtriser les bases et les phonèmes et accents. Passez du temps avec les thaïlandais locaux : se faire des amis et sortir avec des thaïlandais est la façon la plus facile et plaisante d’apprendre la langue. Pratiquez autant que vous le pouvez : en regardant des vidéos, des jeux télévisés ou encore en téléchargeant des applications utiles pour vous aider à apprendre des mots. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités et conseils