Formalités pour s’installer en Thaïlande

Auteur : Thai Property group Publié le 15 juillet 2021
Partir en Thaïlande

Vous souhaitez vous expatrier en Thaïlande pour travailler, pour de « longues » vacances ou pour votre retraite, comment procéder ? Sachez que vous aurez besoin d’un passeport, d’un visa, d’un certificat médical attestant votre bonne santé, d’une assurance santé et de preuves attestant de vos revenus mensuels.

Quel visa demander ?

Si vous souhaitez travailler ou passer un long séjour en Thaïlande , optez pour le visa non-immigrant O.

Visa touristique

  • séjour de 60 jours maximum à partir de la date d’arrivée en Thaïlande,
  • délivré uniquement dans un but touristique,
  • le visa est annulé dès la sortie du territoire,
  • le visa peut être prolongé de 30 jours par le service de l’immigration, sans sortir du pays, moyennant environ 30€,
  • la demande de visa doit se faire en ligne, par le nouveau système de e-visa.

Visa non-immigrant O

  • séjour de 90 jours maximum,
  • 1 seule entrée sur le territoire thaïlandais,
  • toute sortie du territoire entraîne l’annulation du visa. Le titulaire de ce visa peut prolonger ou changer le type de visa une fois entré en Thaïlande au service immigration.

Vous avez + 50 ans, vous envisagez de passer plus de 90 jours ou vous souhaitez vivre en Thaïlande, vous aurez besoin du visa O-A (long séjour). Pour obtenir ce visa, vous devrez fournir un justificatif de retraite afin de prouver vos ressources (l’équivalent de 65.000 bahts minimum) ou déposer sur un compte bancaire la somme de 800 000 bahts.

Visa OA (long stay)

  • personnes retraitées > 50 ans.
  • ne permet pas de travailler,
  • séjour d’1 an,
  • possibilités de multiples entrées sur le territoire pendant la durée du séjour,
  • visa facilement renouvelable auprès du service immigration,
  • souscription à une assurance santé obligatoire.

Visa non immigrant B avec permis de travail

  • personnes souhaitant travailler, effectuer un stage rémunéré, accomplir une mission professionnelle,
  • séjour de 90 jours maximum
  • 1 seule entrée sur le territoire thaïlandais,
  • toute sortie du territoire entraîne l’annulation du visa,
  • le titulaire de ce visa peut prolonger le visa une fois entré en Thaïlande au service immigration,
  • le visa non-immigrant B autorise une activité professionnelle qu’après avoir obtenu un « Work Permit ». Ce permis pour travailler est à demander dès votre arrivée en Thaïlande auprès de : One Stop Service Center, 207 Rachadapisek Road, Krisda Plaza, 3ème/5ème étages, Dindaeng, Bangkok

Pour en savoir plus, consulter le site de l’Ambassade Royale de Thaïlande en France www.thaiembassy.fr/fr/visa/visa-non-immigrant-%c2%ab-ed-%c2%bb-education/

Solution alternative : le VIsa Elite

A la différence des visas classique, le Visa Elite nécéssite peu de démarches administratives et s’accompagne d’avantage « VIP ».

  • Disponible pour tous les âges, à partir de 600 000 THB pour une personne seule, ou 800 000 THB pour une famille
  • Valable de 5 à 20 ans en fonction du type de Visa Elite choisi
  • S’accompagne de services de concierge, assistance, réductions dans les grands magasins, clubs sportifs…
  • Possibilité de bilan médical annuel

Pour toute demande de Visa Elite, TPG vous accompagne et s’occupe pour vous de faire la demande. Merci de nous contacter directement pour plus d’informations.

Protection sociale, comment faire ?

Pour se rendre en Thaïlande, certains vaccins sont recommandés : encéphalite japonaise, hépatites virales A et B, rage, dispersive, tétanos, poliomyélite et typhoïde. Depuis la mise en place des vaccins COVID, il est recommandé d’être vacciné pour éviter au possible une quarantaine de 14 jours obligatoire dans un hôtel certifié.

Avant votre départ, souscrivez une protection sociale auprès d’un organisme la Caisse des Français à l’étranger qui prendra en charge vos prestations de santé dans une certaine limite. Cette Caisse a signé une convention avec le Bangkok Hospital assurant la prise en charge de vos soins.

Toutefois, cette caisse de protection sociale rembourse les frais de santé sur la base du tarif conventionnel pratiqué en France. Ce tarif peut donc être très différent des frais réels que vous aurez déboursés. Depuis la crise du COVID, la Thaïlande demande une protection médicale d’au moins 100 000 USD pour le traitement COVID.

D’autres organismes pourront vous proposer des prestations similaires ou complémentaires.

Fiscalité des expatriés en Thaïlande

Pour connaitre la fiscalité dont vous relevez, il faut définir votre statut. Vous êtes :

“non-résident” en Thaïlande si :

  • Vous avez conservé votre foyer en France (conjoint ou partenaire d’un PACS et enfants),
  • Vous exercez une activité professionnelle salariée ou non en France,
  • Vous avez gardé vos centres d’intérêts économiques en France (principaux investissements, du siège de vos affaires, du centre de vos activités professionnelles)

“résident” en Thaïlande si :

  • Votre séjour en Thaïlande est > 180 jours par an,
  • Vous ne répondez à aucun critère d’un non-résident.

Pour toute précision ou simulation sur le calcul des impôts, rapprochez-vous du Centre des Impôts des particuliers non-résidents (10 Rue du Centre – TSA 10 010 – 93 465 NOISY LE GRAND CEDEX – Tél 01 57 33 83 00 ou sip.nonresidents@dgfip.finances.gouv.fr )

Impôt sur le revenu en Thaïlande

Sont imposables toutes personnes ayant :

  • une activité professionnelle salariée en Thaïlande, même les non-résidents,
  • transféré leur revenu de l’étranger vers la Thaïlande

Sont exemptés d’impôt sur le revenu les :

  • Plus-values ​​provenant de la vente de biens mobiliers acquis sans intention de réaliser un profit,
  • Récompenses pour des fins d’éducation ou de recherche scientifique,
  • Intérêts des dépôts d’épargne dans les banques commerciales où le montant total des intérêts reçus ne dépassant pas 20.000 THB/an.

Le taux d’imposition de l’impôt sur le revenu varie de 0% à 35% depuis le 1/01/2013, il est applicable pour les personnes travaillant en Thaïlande (salariés) ou les sociétés de droit thaïlandais.

Revenu imposable net en THB

Taux

< 150 000

0%

Entre 150 001 et 300 000

5%

Entre 300 001 et 500 000

10%

Entre 500 001 et 750 000

15%

Entre 750 001 et 1 000 000

20%

Entre 1 000 001 et 2 000 000

25%

Entre 2 000 001 et 4 000 000

30%

> 4 000 001

35%

Barème du taux de la retenue à la source pour les non-résidents

Les non-résidents percevant des traitements, salaires, pensions ou rentes viagères, en provenance de la France, se voient appliquer le principe de la retenue à la source, selon le barème (2014) :

Taux applicable retenue à la source

Revenu annuel en €

0%

De 0 à <14 359€

12%

Entre 14359 et <41 658€

20%

Au-delà de 41658€

Cette retenue à la source est ensuite déductible du montant de l’IR.

Taxe d’habitation en Thaïlande

La taxe d’habitation est une taxe annuelle. Le taux d’imposition est estimé par les autorités locales en fonction de la valeur de la propriété. Il varie généralement de 0.25% à 0.95%.

Commentaires

Thai Property Group Le 24 mai 2021 à 6h19
Bonjour, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de l'ambassade pour des informations précises et actualisés ; notamment le Smart Visa pourrait correspondre au statut de votre conjoint (http://www.thaiembassy.fr/fr/visa-rdv/les-types-de-visa-et-les-documents-necessaires/smart-visa/). Alternativement vous avez l'option du visa touristique de 6 mois avec multiples entrées (vous devrez le refaire après 6 mois) mais vous n'aurez pas le droit de travailler en Thaïlande. Cordialement.
Alexandra Le 21 mai 2021 à 13h04
Bonjour, Nous envisageons de nous installer pour une année en Thaïlande, mon conjoint a un statut d'indépendant, il est webmaster et je ne travaille pas. Nous ne serions pas considérés comme résident puisque nous conserverions l'adresse française de l'entreprise de mon conjoint, ainsi que nos intérêts économiques. Il deviendrait digital nomade de moins de 50 ans. Quel visa pouvons-nous obtenir pour nous permettre de rester un an en Thaïlande avec entrées/sorties sur cette durée ? Vous remerciant par avance.
Juliette Le 19 avril 2021 à 9h44
Bonjour. I l vous faut dans un premier temps faire une demande de visa Retraite (O-A) à l'ambassade de Thaïlande en France. Il vous faudra présenter un justificatif de ressources : "un solde bancaire de 24 000 euros par demandeur (ou 48 000 euros si compte bancaire commun) à présenter sous forme d’une attestation bancaire récente (moins de 1 mois). Attention : à partir de la 2e demande de ce type de visa auprès de l’Ambassade, un dépôt bancaire de 800 000 bahts dans une banque en Thaïlande est obligatoire." Pour les visas et démarches administratives, nous vous invitons à vous renseigner directement auprès de l'ambassade (http://www.thaiembassy.fr/fr/visa-rdv/les-types-de-visa-et-les-documents-necessaires/visa-o-long-stay/).
Annie courcier Le 10 avril 2021 à 12h09
Bonjour Nous sommes retraités et nous aimerions nous installer en Thaïlande... Quelles sont les formalités et combien faut il gagner pour avoir droit à nous y installer ? Merci pour votre réponse Cordialement
Annie courcier Le 10 avril 2021 à 12h07
Bonjour . Nous sommes retraités et nous aimerions nous installer en Thaïlande ...quelles sont les formalités ? Combien faut il gagner ? Merci pour vos reponses
Philippe Putallaz Le 21 janvier 2021 à 12h13
Bonjour je suis Suisse et j’aimerais m’installer en Thaïlande à la retraite est-ce que vous occuper des papiers ou comment je dois faire merci de votre réponse
Linon Joseph Le 12 décembre 2020 à 20h46
Bonjour j'envisage de partir en Thaïlande au mois d'avril dans le but de découvrir et souhaite m'installer plus tard monter une affaire. J'aimerais avoir vos conseils. Merci
Apprendre le thaïlandais - les bases - Thai Property Group Le 30 avril 2020 à 14h14
[…] Voici donc quelques règles et vocabulaire pour vous aider si vous voyagez en Thaïlande ou décidez de vous y installer.  […]
best dog groomer Le 14 février 2020 à 21h10
Hello mates, fastidious article and fastidious urging commented here, I am in fact enjoying by these.
Khochen sandrine Le 08 novembre 2018 à 19h49
Bonjour, j ´aimerai travailler 3 mois en thaillande a pucket on me dit qu il faut aller faire le visa en malaisie?? Étant salarié en france en cdd temporairement inscrit au pole emploi coté fiscalisation devrais je payer des impos? Et ou? Merci
work per mit cho nguoi nuoc ngoai Le 08 septembre 2018 à 3h40
Unquestionably believe that which you said. Your favorite justification appeared to be on the web the easiest thing to be aware of. I say to you, I certainly get irked while people think about worries that they plainly do not know about. You managed to hit the nail upon the top and also defined out the whole thing without having side-effects , people could take a signal. Will probably be back to get more. Thanks
Moussef Le 26 octobre 2016 à 11h06
Ça donne très envie de vivre la bas

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités et conseils