Les tendances du marché immobilier neuf de Bangkok

Auteur : Thai Property group Publié le 5 août 2021
Investir en Thaïlande

En fin d’année 2020, il était prévu que l’immobilier à Bangkok se rétablirait progressivement cette année grâce à la reprise des voyages internationaux. Aujourd’hui, force est de constater que le rétablissement ne sera pas avant 2022.

Avec l’issue encore incertaine de la 3ème vague de COVID en Thaïlande, les banques n’accordent plus aussi facilement des crédits aux thailandais, et les acheteurs ne peuvent donc pas tous finaliser leurs achats. Mais dans cette situation, il y a aussi des opportunités pour les personnes ayant les ressources nécessaires. Voici les principales tendances du marché de l’immobilier neuf à Bangkok cet été 2021.

Les promoteurs reportent leurs nouveaux projets

Les promoteurs les plus reconnus de Bangkok comme AP Thaï, Ananda ou Sansiri n’ont pas lancé de projet majeur cette année et misent sur la vente de leur stock d’unités restantes, sur des programmes déjà achevés.

Cette approche vise à faire face aux problématiques actuelles : en termes de restrictions pouvant viser les chantiers de constructions, et aussi car les acheteurs sont plus sereins actuellement d’acheter un actif achevé et tangible. D’un autre côté, le public thaïlandais cherche des biens à la revente plus abordables ou choisit simplement de patienter ou d’annuler des projets d’achat face à la baisse du pouvoir d’achat, et à la difficulté d’avoir un crédit auprès des banques. Pour palier à cela, les promoteurs du neuf se doivent de proposer des offres promotionnelles.

Indices immobilier Bangkok

Selon une étude de l’agence DDproperty (Décembre 2020), 75% des acheteurs préfèrent attendre avant d’acheter, alors que 32% sont incertains face aux prix demandés et que 31% ont du mal à obtenir un crédit.

Promotions “retours d’unités” sur des projets achevés en 2020

Dans ce marché immobilier compétitif, les acteurs du neuf dans l’immobilier en Thailande se doivent de proposer des offres originales à un public prêt à acheter dans un contexte de crise.

Une tendance que l’on voit actuellement à Bangkok est d’offrir aux clients des “retours d’unités”. 

Certains Thaïlandais – achetant essentiellement par crédit – ont effectué des réservations fin 2020, sans malheureusement pouvoir prédire la 3ème vague. Ne pouvant pas poursuivre sans liquidités, faute de prêt de leur banque, ils ont dû annuler leur achat après avoir payé leur déposit de réservation. Sur ces unités, le promoteur ne réclame pas aux nouveaux acheteurs de repayer ce déposit, et il est ainsi « offert » aux personnes souhaitant acheter. En fonction du programme, cela se traduit par une réduction de 20 à 25 % sur le prix initial.

Ces offres sont ouvertes aux étrangers qui disposent d’assez de liquidités pour payer comptant (à noter que dans tous les cas, les banques thaïlandaises accordent rarement des crédits aux étrangers). Les Thaïlandais qui seraient prêts à acheter sans crédit peuvent également en profiter, dans des Condominium au cœur de la capitale, accessibles en pleine propriété et achevés. Pour qui souhaite un pied-à-terre à Bangkok pour la retraite ou la future expatriation, ceci est un moyen de tirer son épingle du jeu durant la crise.

Pression sur le marché locatif du centre

Historiquement, les expatriés aisés logent près des quartiers d’affaires de Bangkok, et sont les principaux moteurs du marché de la location long-terme dans les zones de Silom-Sathorn, Lumpini, Asoke-Thonglor, etc. 

Aujourd’hui, la crise a entrainé une diminution du pouvoir d’achat d’une partie de cette population expatriée, et certains choisissent de rentrer dans leur pays d’origine, ou de trouver un logement un peu plus excentré, plus abordable. 

Le marché locatif doit donc s’adapter de la même manière que le marché de la vente : les propriétaires ajustent les loyers à la baisse, et ceux qui misaient sur le tourisme court-séjour se tournent vers la location long terme . 

Avec des prix moyens ayant diminué de 12% entre 2020 et 2021, Bangkok sera passé cette année de la 30ème à la 49ème ville la plus chère au monde pour les logements d’exécutifs expatriés (source : Bangkok Post). La situation est donc plus avantageuse pour les futurs locataires souhaitant profiter d’une location abordable, voire pour les locataires actuels qui peuvent négocier leur loyer à la baisse ou trouver une meilleure affaire.

Rétablissement progressif prévu pour 2022

La reprise des affaires « comme avant » prendra du temps pour le marché immobilier neuf de Bangkok, mais l’on peut espérer que les conditions soient plus favorable une fois la vaccination plus répandue en Thaïlande. On note d’ailleurs que celle-ci s’accélère grâce aux efforts des ambassades et aux dons des pays occidentaux (Etats-Unis, UK, Japon…). Ceci est un bon signe pour un rétablissement d’ici le 1er trimestre 2022. 

Les promoteurs qui ont su réorganiser leur stratégie en conséquence, et qui auront su tenir bon, seront les mieux placés pour rebondir après la crise. Ayant prouvé leur solidité et leur capacité d’adaptation dans un contexte mondialement compliqué, ils auront une longueur d’avance sur les nouveaux entrants. Cela vaut pour Bangkok, mais également dans l’immobilier à Phuket, ou ailleurs en Thaïlande et en Asie.

Les spécialistes du marché prévoient une année prochaine encore calme avec la reprise progressive des voyages et la relance de l’économie, pour un rétablissement plus accentué en 2023.

Pour plus d’informations sur les solutions actuelles dans l’immobilier à Bangkok ou ailleurs en Thaïlande, n’hésitez pas à nous contacter.

Commentaires

Thai Property Group Le 29 novembre 2021 à 12h34
Bonjour, merci pour votre commentaire. Nous vous avons répondu par email.
Yann et teclaire POMMERET Le 27 novembre 2021 à 15h36
Sans doute une opportunité pour des locations de moyens / longs termes avant de se fixer sur une opportunité d'achat . Une agence avisée pourrait s'en saisir et négocier d'excellents tarifs au mois pour des non actifs mobiles et pas pressés ... Nous on veut bien servir de cobayes Yann et Teclaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actualités et conseils