Les climats des côtes de Thaïlande

Auteur : Thai Property group Publié le 16 août 2019
Partir en Thaïlande

Le fonctionnement général du climat en Thaïlande

Le Pays du Sourire est un pays tropical dans lequel le climat, régi par deux moussons annuelles (été et hiver), est à appréhender pour quiconque voudrait partir en Thaïlande. Étonnamment, ce climat ne se décline pas en deux saisons mais trois. On parle de saison chaude de mars à mai, de saison des pluies de mai à octobre, et enfin de saison sèche de novembre à février. Si cette dernière est la plus fraîche, il faut noter que dans le Sud de la Thaïlande la chaleur est constante tout au long de l’année, ce qui explique entre autres l’accumulation des stations balnéaires. En vérité, chaque région possède son propre climat qu’il convient de décrire séparément, comme nous le faisons ici en nous concentrant sur les côtes, déjà bien différentes les unes des autres.

Le Nord du Golfe de Thaïlande

C’est sur les côtes Nord du Golfe de Thaïlande, où l’on trouve notamment Bangkok, Pattaya et Hua Hin, que les températures restent les plus élevées tout au long de l’année. Si la zone est moins touchée par les averses et les orages qu’au Sud, elle est en proie à une importante canicule en saison chaude faisant grimper les températures jusqu’à 6 ou 7 degrés de plus (à peine 2 ou 3 degrés en plus dans la péninsule), y compris la nuit. A noter que le ressenti est plus fort du fait de la forte humidité de la zone, et ce d’autant plus à Bangkok où les buildings retiennent la chaleur. Bien que l’ensoleillement soit réduit à Pattaya comme à Bangkok hors de la saison sèche, la station balnéaire a une pluviométrie parmi les faibles en Thaïlande, au même titre que la côte Sud-Ouest entre Bangkok et Hua Hin et à l’inverse de la côte la plus à l’Est, aux alentours de Koh Chang et à la frontière avec le Cambodge.

La péninsule côté Golfe de Thaïlande 

La péninsule thaïlandaise côté golfe est d’une manière générale légèrement moins chaude que la côte Nord (la séparation pouvant se faire aux alentours de Chumphon). Relativement protégée de la mousson d’été provenant du Sud-Ouest, la zone est en revanche plus vulnérable à la mousson d’hiver, provenant du Nord-Est et renforcée par les eaux chaudes du Golfe, et aux tempêtes qui l’accompagnent. En effet, l’île de Koh Samui par exemple subit des pluies en moyenne trois fois plus importantes en novembre-décembre que pendant le reste de l’année. L’ensoleillement et les températures varient néanmoins assez peu sur l’année, en particulier la température de l’eau, constamment chaude dans cette région, ce qui permet de s’y baigner en toute saison.

La péninsule côté Mer d’Andaman 

Côté mer d’Andaman enfin, où se trouvent Phuket et les célèbres îles alentours (Ao Nang, Koh Lanta, Koh Phi Phi …), le climat est moins constant. Alors que l’ensoleillement est très important et la pluie très faible en saison sèche (de décembre à mars, moyenne de 7 h d’ensoleillement et de seulement 50 mm de pluie par mois), l’effet inverse est constaté à la saison des pluies (moyenne de 5 h d’ensoleillement et 275 mm de pluie par mois). En effet cette zone est la plus concernée par les tempêtes lors de la saison des pluies qui rend parfois l’accès aux îles impossible. Les côtes de la mer d’Andaman sont en revanche moins affectées par la baisse des températures en hiver que la côte Est. C’est pourquoi il est préférable d’opter pour cette côte de Décembre à mars et de s’orienter vers le Golfe de fin Janvier à Avril si l’on veut savoir où et à quelle période partir en Thaïlande et sur ses côtes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités et conseils