L’assurance santé devient obligatoire pour le visa retraite

Auteur : Thai Property group Publié le 14 janvier 2020
Conseils pour prendre sa retraite en Thaïlande
Qu’est-ce qu’un visa non-immigrant de type OA ? 

Le visa retraite, aussi appelé visa non-immigrant OA, est destiné aux personnes âgées de plus de 50 ans qui ont décidé de venir s’installer en Thaïlande
Ce visa ne permet pas à son détenteur de travailler, mais il lui donne le droit d’acheter un appartement en Thaïlande ainsi que de rester sur le territoire pour un an avec de multiples entrées.

Tous les 3 mois, le titulaire du visa doit se présenter au service de l’immigration pour notifier son adresse et indiquer qu’il habite toujours en Thaïlande. Après la première année, il peut également faire prolonger ce même visa auprès des autorités thaïlandaises. 

Le gouvernement thaïlandais a approuvé le 2 avril 2019 l’ajout d’une condition de souscription à une assurance santé obligatoire par les étrangers sollicitant un visa non-immigrant de type OA. Le dispositif est entré en vigueur le 31 octobre 2019. 

Quelles sont les nouveautés dans le processus de demande de visa ? 

  • Un contrat d’assurance santé, présenté lors de la demande de visa, doit être obligatoirement souscrit avec des garanties minimales de couverture telles que : 
    • 400 000 THB (soit 11 904 EUR) pour les frais d’hospitalisation 
    • 40 000  THB (soit 1 190 EUR) pour les frais de médecine ambulatoire 
  • Une attestation qui détaille ces montants, doit être signée par la compagnie d’assurance et présentée lors de la demande de visa. 

Vous trouverez ici, le formulaire à remplir pour l’attestation ainsi qu’une liste d’assurances thaïlandaises reconnues par les autorités locales. 

Si la version anglaise du document officiel précise la nécessité d’une assurance thaïlandaise, il semblerait qu’une assurance étrangère soit bel et bien admise du moment qu’elle couvre l’intégralité du montant requis. 

Selon la nouvelle réglementation, les personnes déjà titulaires d’un visa OA doivent désormais présenter une assurance lors de l’extension de leur visa. 

Pour celles qui viennent de prolonger leur visa, elles bénéficient d’un “sursis” jusqu’à la prochaine extension de ce dernier.  

Pourquoi une telle directive a-t-elle été mise en place ? 

L’objectif de cette nouvelle mesure est d’alléger le fardeau financier assumé jusqu’alors par les hôpitaux publics thaïlandais. En effet, un nombre assez important d’étrangers, et en particulier les titulaires d’un visa retraite, se font traiter dans ces hôpitaux sans assurance ni ressources suffisantes pour s’acquitter de leurs frais hospitaliers. 

Aujourd’hui, les frais médicaux concernant les étrangers de plus de 50 ans s’élèveraient à environ 500 millions de bahts par an selon des chiffres officiels du ministère de la Santé Publique. 

NB : les renseignements donnés dans cet article sont fournis à titre informatif mais ne sauraient remplacer le contact direct avec le service d’immigration dont vous dépendez. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités et conseils