La « success story » de l’économie thaïe

Auteur : Thai Property group Publié le 31 août 2016
Investir en Thaïlande

En 2011, la Thaïlande est devenue un pays à l’économie assez développée avec un bon niveau de vie. Au cours des quatre dernières décennies, la Thaïlande a fait des progrès remarquables dans le développement social et économique, passant d’un pays avec de faibles revenus à un pays avec de bons revenus en moins d’une génération. De fait, la Thaïlande est régulièrement considérée comme une vraie « success story » de développement, avec une forte croissance et une impressionnante réduction de la pauvreté, en particulier dans les années 1980.

L’économie thaïe a évolué positivement à un taux annuel moyen de 7,5% à la fin des années 1980 et au début des années 1990, créant des millions d’emplois qui ont sorti des millions de personnes de la pauvreté. Le niveau de vie a ainsi pu considérablement augmenter : plus d’enfants scolarisés, et tout le monde est couvert par une assurance maladie et d’autres formes de sécurité sociale se sont développées.

La pauvreté a vraiment baissé, passant de 67% de la population en 1986 à 11% en 2014. Les revenus ont aussi augmenté. Cependant, les inégalités et la pauvreté continuent de poser des défis importants, suite à l’évolution, parfois fluctuante, de la croissance économique, la baisse des prix agricoles et la sécheresse. La pauvreté est donc particulièrement rurale : 80% des 7,3 millions de personnes pauvres vivent en zone rurale. Même si les inégalités ont diminué au cours des 30 dernières années, la distribution des richesses reste inégale par rapport à d’autres pays d’Asie du sud-est. Des disparités importantes dans les revenus, la consommation des ménages peuvent être remarqués selon les régions thaïlandaises, et notamment des poches de pauvreté qui restent prégnantes dans le nord-est, le nord, et l’extrême-sud.

L’économie thaïe est confrontée à des vents contraires, même si la croissance est repartie à la hausse en 2015 avec 2,8% tandis qu’en 2014 le taux de croissance du PIB était de 0,9%. Cela est du en partie à la consommation et l’investissement en Thaïlande, et à la baisse des imports. La prévision de croissance pour 2016 est de 2,5%. En fait, la croissance thaïe dépendra de la capacité de l’économie thaïlandaise à surmonter certains obstacles qui limitent la croissance et à promouvoir un nouveau modèle de développement. Il y a de nombreuses opportunités qui se profilent, comme l’expansion du commerce intégré à l’économie mondiale, des investissements publics qui appelleront le secteur privé à investir (comme par exemple la construction de villas en Thaïlande), doper la consommation intérieure, et l’amélioration des services publics dans tout le pays. Cela permettra de soutenir une reprise économique plus stable, plus soutenable et qui profite à tous les citoyens.

Traduction de l’article suivant : http://www.worldbank.org/en/country/thailand/overview

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actualités et conseils