Dollar, livre sterling, ou euro?

Auteur : Thai Property group Publié le 17 août 2016

Si vous deviez choisir une devise avec laquelle investir, je suppose que la plupart d’entre vous opteraient pour l’une de ces trois monnaies. En effet, il est naturel pour nous, occidentaux, de penser que les investissements dans nos pays offrent beaucoup plus de garantie et de sécurité que dans les continents émergents, en particulier l’Asie.

Le monde change à vitesse grand V. Quand nous étions jeunes, l’ouest était si éloigné de l’est que cet état d’esprit est peut-être encore dans nos pensées. Est-ce encore le cas aujourd’hui ?

De nombreuses entreprises occidentales se sont développées ou ont décidé de s’implanter en Asie du sud-est et d’investir en Thaïlande, entraînant des transferts de capitaux ces 10-15 dernières années. En fait, cette année, seuls les investisseurs étrangers ont fait preuve de confiance absolue dans le marché boursier thaïlandais, introduisant 81,6 milliards de baths (2,35 milliards de dollars) dont 1,7 milliards depuis mai 2016. C’est une donnée très importante compte tenu du gouvernement militaire, régulièrement évoqué négativement dans les médias, et ses effets sur l’économie.

Au cours des dix dernières années, la Thaïlande a connu une croissance stable et le PIB a augmenté de 78%. Le pays a une économie diversifiée centrée sur l’informatique, l’industrie, l’agriculture, et le secteur automobile. De plus, il est moins dépendant des exportations des ressources naturelles que ses voisins ou autres pays en voie de développement.  Par exemple, le Moyen-Orient ou la Russie se reposent principalement sur l’industrie pétrolière pour faire le plein (sans faire de jeu de mots).

Je me suis concentré sur la Thaïlande et j’ai pris le temps de faire quelques comparaisons entre le bath (THB) et les autres devises occidentales évoquées, et le résultat est très surprenant.

Au moment de la rédaction de cet article, un dollar représente 34,76 baths, ce qui représente une augmentation de 3,6% cette année. Des investissements étrangers substantiels se sont effectués au mois de juin alors que des investisseurs sont revenus pour acheter des titres thaïs après le Brexit et la décision attendue de la Banque centrale américaine (Fed) de retarder la normalisation des taux d’intérêt jusqu’en fin d’année ou début de l’année prochaine. Ces deux raisons nous laissent à penser que le mythe de « monnaies stables » n’est pas aussi clair que cela.

La Banque centrale thaïe prévoit une meilleure croissance que ceux qui prédisent une croissance déclinante dû à la période de transition politique et l’incertitude qui en découle, depuis le coup d’Etat de 2014. La prévision de croissance est de 3,1% cette année, contre 2,8% en 2015. Même si le pays connait des troubles politiques, la force de l’économie thaïlandaise réside justement dans le fait que ces évènements n’affectent que très rarement la valeur de la monnaie thaïe.

Il faut d’ailleurs comparer les chiffres de l’économie thaïe avec le taux de croissance étasunien pour 2015 de 2,3% ou encore la récente décision du Royaume-Uni de réduire de moitié le taux d’intérêt de 0,5% à 0,25% et une croissance prévue entre 2,5% et un choc de 0,8% pour 2017, pour accepter le fait que même les plus économistes les plus pessimistes devraient admettre que l’économie thaïe est en bonne forme, comme d’habitude.

La Thaïlande vient juste de voter une nouvelle Constitution, et même si celle-ci ne contente pas tout le monde, elle aura le mérite d’apporter plus d’ordre dans le pays. En regardant dans le monde, la Grande-Bretagne est entrée dans une période d’incertitude politique, ce qui affectera les marchés européens avec un impact que l’on ne peut prévoir aujourd’hui. Le terrorisme se développe en Europe et aux Etats-Unis, il y a des tensions croissantes entre la police et la communauté noire. Et puis, il y a ce choix entre Hillary Clinton et Donald Trump pour prendre les rênes du plus puissant pays du monde !

Le leadership politique, les monnaies fiables, les fortes économies nationales, les marchés émergents attirent.

Le bath thaïlandais marche bien pendant la crise politique mondiale

La Banque Thaïe ne devrait pas résister à augmenter le bath en valeur par rapport aux autres grandes monnaies du monde, même si cela aura certains effets à court-terme sur l’exportation. La Banque Thaïe est considéré comme s’étant bien comportée au milieu de la guerre des devises, comme en témoigne la valeur du bath stable.

Comparatif avec d’autres devises 

 

Cours 1

Cours THB/GBP

Cours Livre sterling/Bath

Au cours de la dernière décennie, le bath a augmenté de 72 THB/GBP à 45-46 THB/GBP, ce qui représente une croissance en valeur de 35% par rapport à la livre sterling. Compte tenu de l’environnement économique général en Europe, de nombreux prévisionnistes estiment que cette tendance devrait se poursuivre.

Cours Euro/Bath

Cours THB/EURO

Cours THB/EURO

Pendant la même période, le bath a augmenté en valeur par rapport à l’euro de 48 THB/EURO à 39 THB/EURO. Cela représente une augmentation de 19% par rapport à une monnaie que beaucoup prédisaient comme l’une des plus performantes et sûres au monde.

Avec le Brexit, l’Europe se dirige vers une période aussi inconnue qu’imprévisible. Le terrorisme, l’immigration économique, la montée des partis populistes, et un ordre social remis en cause sont tous susceptibles de contribuer à ce que cette tendance positive pour le bath continue.

Cours Rouble/Bath

La valeur du bath a augmenté de 271% par rapport à la rouble russe ces 10 dernières années ! Bien-sûr, cela est dû en partie à l’effondrement de la monnaie russe à la fin de 2014, mais étant donné les prix mondiaux du gaz, ou du pétrole, accompagnés des sanctions économiques que la Russie subit, il n’y a aucun signe de récupération russe.

Quant aux Etats-Unis, que ce soit avec Donald Trump ou Hillary Clinton, ne soyez pas surpris si plusieurs spécialistes se tournent désormais vers ce qui est considéré comme la monnaie la plus fiable, celle des pays émergents dans les cinq à dix prochaines années.

Dollar, livre, ou euro ? Bath s’il vous plait !

En tant que conseiller en investissement immobilier en Thaïlande, des clients désireux d’investir m’ont souvent dit qu’ils voulaient attendre un meilleur taux de change pour placer leur argent. A chaque fois je leur ai répondu qu’il valait mieux placer leur argent maintenant et le faire fonctionner à son profit. On économise rarement de l’argent en attendant. Certaines personnes acceptent ce conseil, mais malheureusement d’autres se placent par elles-mêmes en dehors du marché en voyant les bonnes affaires et leur pouvoir d’achat diminuer.

Je conseillerais à ceux qui ont de l’argent qui ne leur rapporte rien est de le placer dans un actif sûr et sécurisé (par exemple l’immobilier à Pattaya) et un actif qui vous rapporte (un revenu fixe et régulier).

Traduction de l’article (http://www.thaivisa.com/forum/topic/937254-us-dollars-gb-pound-or-euros-sir-%C2%A0/), le choix de la devise pour investir

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actualités et conseils