Conditions pour prendre sa retraite en Thailande

Auteur : Thai Property group Publié le 7 novembre 2016

La Thailande a vu arriver ces dernières années de nombreuses familles françaises désirant s’installer à l’étranger. La communauté française installée en Thailande a d’ailleurs explosé avec un triplement de son nombre en à peine quinze ans.

Parmi ces expatriés, de nombreux retraités ont décidé de venir au « pays du sourire » afin d’y passer des jours heureux et profiter d’un cadre de vie moderne, d’un pays aux paysages magnifiques à la population accueillante…le tout avec un coût de la vie relativement faible pour nous Français.

Voyons quelles sont les principales conditions pour prendre sa retraite à 12 000 kilomètres de la France métropolitaine.

Comment rester en Thailande en toute légalité ?

Tout d’abord, concernant les formalités de séjour, la Thailande a mis en place un visa dédié aux retraités (visa O-A). Valable 1 an et renouvelable, ce visa suppose notamment un dépôt de 20 000 € sur un compte bancaire. A ce sujet, nous vous invitons à consulter la page suivante : http://www.thaiembassy.fr/fr/visa/visa-o-a/. Dans tous les cas, vous devrez traiter avec l’ambassade thaïlandaise à Paris.

La non-double imposition

Au niveau de la fiscalité, la France et la Thailande ont signé un accord de non-double imposition. Celui-ci stipule que les revenus versés par l’Etat français à un résident thaï sont imposables dans le pays d’origine, la France. En clair vos pensions de retraite seront imposées selon la législation française.

Cependant, si vous décidez de vivre en Thailande plus de 6 mois par an, vous deviendrez alors non-résident et le mode de calcul de votre impôt sera différent. La principale différence est que votre impôt sera prélevé à la source et la part due sera prélevée sur la somme nette.

La santé

Un autre point important à souligner concerne la santé quand on décide de passer sa retraite en Thailande. Déjà, au niveau des vaccins, même si rien n’est obligatoire, nous vous conseillons de vous faire vacciner contre l’hépatite A, B, la typhoïde (voire la rage, et le tétanos). Vous devrez également souscrire à la CFE (Caisse d’assurance maladie des Français de l’étranger) et souscrire à une assurance rapatriement. Nous vous rappelons tout de même que les infrastructures hospitalières de Thailande sont de très bonne qualité et à la pointe de la technologie.

Cette aventure peut être certainement l’une des plus belles expériences de sa vie. Vous pourrez par exemple, si vous le désirez, vivre dans une villa en Thailande avec un achat/location à des prix très attractifs. De nombreux retraités ont franchi le pas…pourquoi pas vous ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités et conseils