Comment investir en Thaïlande ?

Auteur : Thaï Property group Publié le 25 octobre 2018
Investir en Thaïlande

Vous souhaitez réaliser un investissement locatif en Thaïlande et hésitez entre un bien que vous loueriez à l’année ou sur de courtes durées ? Qu’est-ce qui est le plus rentable ? Qu’est-ce qui est le plus sur ?

Dans cet article, nous présentons deux exemples comparatifs.  

Exemple d’une villa dans la station balnéaire de Hua Hin, louée à l’année

Surface : 100m2, trois chambres, piscine, terrain de 400m2 à 5km du centre-ville.

Prix d’achat =  5 500 000 THB, mobilier compris.

Loyer = 30 000 THB/mois, soit 360 000 baths annuels.

Frais annuels = 135 000 THB :

  • les charges de copropriété – 1 500 THB/mois ;
  • l’entretien du jardin et de la piscine – 3 500 THB / mois ;
  • les frais d’agence – 30 000 THB ;
  • les frais de gestion – 30 000 THB ;
  • les frais d’entretien et de réparations divers – 15 000 THB

Revenu locatif net annuel = 360 000 – 135 000 = 225 000 THB

Rentabilité (225 000 THB / 5 500 000 THB) = 4 %

Exemple d’un appartement dans un complexe avec gestion hôtelière et garantie locative :

Prix d’achat : 4 500 000 THB

Prix à la nuit : 2 000 à 5 0000 THB selon saisonnalité, moyenne à 3 500 THB

Taux de remplissage : 60 %

Rentabilité brute : 17%

Dans le cas des programmes avec garantie locative, les promoteurs/gestionnaires reversent un revenu garanti fixe aux propriétaires investisseurs, quelque soit les résultats locatifs.

Pour cet exemple, pris sur le projet immobilier à Hua Hin Grand Marina, le propriétaire se voit reverser 7 % net du montant de son investissement. Il n’est redevable d’aucune charge ni d’aucun frais d’entretien ou réparation.

Le différentiel entre le pourcentage versé et le pourcentage brut permet de couvrir les frais d’opération hôtelières (communs à plusieurs dizaines voire centaines d’appartements sur certains projets) et la marge du gestionnaire.

L’appartement avec gestion hôtelière s’avère à la fois un meilleure choix d’un point de vue rentabilité ainsi que d’un point de vue de la “tranquillité d’esprit”.

Pour une analyse plus détaillée, cliquez ici

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités et conseils