Résultat de votre recherche

La promotion immobilière en Thaïlande

L’agence immobilière Thai Property Group est spécialisée dans la commercialisation de programmes immobiliers neufs en Thaïlande.

Mais alors qu’en France, l’activité de promotion immobilière est très (trop ?) réglementée, comme beaucoup de choses par ailleurs, les promoteurs immobiliers ont un peu plus de liberté d’action en Thaïlande.

Le cadre réglementaire de la promotion immobilière en Thaïlande

On ne rentrera pas ici dans une analyse comparative détaillées des lois des deux pays (cela pourrait faire l’objet d’un ouvrage entier) mais on essaiera de résumer les choses.

On commencera par rappeler que la Thaïlande est un pays de droit, avec un droit écrit (parfois d’ailleurs assez largement inspiré du droit Français) se basant sur un constitution, et une séries de codes et d’actes. En lien avec l’immobilier on citera notamment le “Civil and commercial code”, le “Land Code” et le “Condominium Act”. Ainsi, l’achat de biens immobiliers est encadré par des lois, la propriété privée protégée et sécurisée. On notera que la notion que la Thaïlande à une forte culture de la propriété privée.

On rappellera aussi que si un étranger ne peut acheter une parcelle de terre en son nom,   il peut en revanche acheter un appartement en pleine propriété dans des immeubles disposant de la « condominium license ». Et cet achat, comme en France, peut se faire sur un bien déjà construit, ou bien également sur plan.

La commercialisation d’appartements sur plan suit un processus assez semblable à celui qu’on connaît en France à travers la « VEFA », même si on ne peut pas parler à proprement de VEFA qui est un terme spécifique au droit Français. Dans les faits, les acheteurs étrangers (qui achètent, à de rares exceptions près, sur fonds propres, les banques thaïlandaises ne prêtant que très difficilement aux étrangers) paient un deposit de réservation sur l’appartement à construire, signent un contrat de vente (qui peut être plus ou moins protecteurs pour l’acheteur en cas de retard ou de défaillance du promoteur et le conseil d’agents ou d’avocats spécialisés est ici fortement recommandé), puis effectuent des paiements par tranche au fur et à mesure de l’avancée des travaux. Une solde (représentant le plus souvent 5 à 10% du montant total de l’appartement) est versé au moment du transfert de propriété qui intervient à la livraison. On notera que le transfert de propriété s’effectue en Thaïlande directement au « Land department » (équivalent du cadastre) en présence du vendeur et de l’acheteur (ou de leurs représentants par procuration).

Des promoteurs immobiliers dynamiques et créatifs

Ceci étant dit, les acteurs de la promotion immobilière en Thaïlande ne sont pas confrontés à autant de contraintes légales ou réglementaires que les promoteurs immobiliers Français (quotas de logements sociaux, normes handicapés, normes écologiques , fouilles archéologiques, pouvoir de blocage des élus… sans parler des charges salariales ou patronales…). qui alourdissent les coûts

Mais pour parler familièrement, les promoteurs immobiliers Thaïlandais et a fortiori les gros groupes (dont certains cotés en bourse) ne font pas non plus  n’importe quoi ! Ils ont naturellement à respecter un certain nombre des règles et des normes, notamment en matière de sécurité, de qualité et d’écologie , mais qui sont moins « asphyxiantes » qu’en France.

Résultat ? On constate que dans l’ensemble, les promotions immobilières neuves en Thaïlande font l’objet d’une relative créativité (design des lobbys, des piscines, des espaces communs… parfois des immeubles eux-mêmes sur le créneau du haut de gamme). Cela est aussi lié à un marché concurrentiel où les standards en terme de prestation et de de services attendus par les acheteurs sont relativement élevés.

Des promoteurs aménageurs…

Dans certains cas, la créativité (et les compétences de réalisations associées) des promoteurs Thaïlandais dépassent le cadre de la simple conception d’un immeuble. Ils construisent en effet parfois de véritables quartiers avec immeubles d’appartements, commerces, école, clinique … et les routes et espaces verts qui vont avec. On citera comme exemple à Bangkok le projet T77 du promoteur Sansiri dans le quartier de On Nut. Parti de terrains vagues, Sansiri y aura développé en l’espace de 10 ans une véritable ville dans la ville particulièrement réussie.

Certains promoteurs étrangers surfent sur cette vague qui consiste à créer des « communautés » plus que des simples immeubles. Le promoteur New Nordic, dont Thai Property Group commercialise les programmes, s’inscrit dans cette logique avec une cible de clientèle différente de celle de Sansiri puisque ses complexes sont plus conçus comme des villages de vacances que comme des lieux de résidence principale.

Le projet immobilier Grand Marina Pranburi à Hua Hin, une des nouveautés proposées par Thai Property Group fait aussi partie de ces promotions immobilières cherchant à sortir de l’ordinaire en proposant un environnement de vie exceptionnel.

226b343aa13b550b32d979073e685538cccccccccccccccccccccccccc