Résultat de votre recherche

Les meilleurs spots de snorkeling en Thaïlande

Posté par Louis Cousin sur 12 août 2017
| 0

Avec plus de 2 500 km de côtes et plusieurs centaines d’archipels, la Thaïlande constitue une destination privilégiée pour le snorkeling. Le pays dispose en effet de fonds marins exceptionnels, sur deux espaces maritimes distincts : à l’Est, le Golfe de Thaïlande et la Mer de Chine méridionale ; à l’Ouest la Mer d’Andaman – plus riche en récifs coralliens – et l’Océan Indien.

Des sites de plongée faciles d’accès, des eaux peu profondes et une diversité impressionnante d’espèces de coraux et de poissons, voilà ce qui attire les amateurs de plongée au pays du sourire, allant parfois jusqu’à les amener à acheter une maison en Thaïlande sur la côte.

Plus de 900 espèces de poissons de récifs peuplent les eaux thaïlandaises, et leur faible profondeur permet à tous, débutant ou plongeur aguerri, d’observer poissons-clowns, poissons-papillons, bénitiers, raies mantas ou petits requins à pointe noire. Bien choisir son lieu est essentiel : voici une sélection des meilleurs spots de snorkeling de Thaïlande.

 

Du côté du Golfe de Thaïlande

Koh Tao, littéralement « île de la Tortue »

Koh Tao, véritable repère des plongeurs dans le Golfe de Thaïlande, est accessible depuis Surat Thani et se trouve à seulement 1h30 de Koh Samui (compter environ 500 THB pour la traversée). Réputée pour abriter les plus beaux récifs coralliens de toute l’Asie du Sud-Est, l’île constitue l’endroit idéal pour qui veut s’initier à la plongée ou au snorkeling. En effet, les eaux y sont peu profondes et les centres de plongée abondent. Si vous avez prévu d’investir en Thaïlande et que la plongée vous tente, profitez en pour consulter l’immobilier à Koh Samui.

Malheureusement, victime de son succès, l’île a subi plusieurs dégradations ces dernières années. Certains sites restent néanmoins préservés : Shark Bay, où il est presque impossible de ne pas tomber sur de petits requins de récifs pour peu qu’on se lève tôt (6h du matin) ; Hin Wong Bay, l’un des plus beaux spots de l’île où l’on peut observer tous types de poissons, allant du poisson-papillon au poisson-perroquet, en passant par le pipefish ; enfin Southwest Pinnacle et Sail Rock.

Parc national d’Ang Thong

Accessible également depuis Koh Samui, mais aussi Koh Phangan ou Koh Tao, cet archipel composé d’une quarantaine d’îles est totalement préservé. Ainsi, de nombreuses espèces de poissons et de coraux peuvent y vivre et s’y reproduire, faisant de ce lieu un spot d’exception pour la plongée.

Une excursion est proposée depuis Koh Samui, incluant un tour des îles Ko Wua Talab, Ko Mae Ko et Koh Wao. Ce îles paradisiaques à l’eau turquoise constituent les sites de plongée les plus époustouflants de Thaïlande !

Attention : entre novembre et décembre, le Parc national reste fermé du fait de la mer agitée qui rend dangereux l’accès aux îles.

 

Du côté de la mer d’Andaman

Les îles Similan

Ces îles abritent certains des sites les plus réputés de Thaïlande. Ces 9 îles, classées en réserve naturelle depuis 1982, se situent à environ 100km au Nord-Est de Phuket. Afin de les apprécier à leur juste valeur, la solution idéale est d’opter pour une croisière-plongée de 3 ou 4 jours. La diversité des espèces de poissons y est incroyable : on peut notamment y trouver des bonites ou des carangues, se faufilant entre des récifs coralliens époustouflants. En outre, les paysages terrestres à eux seuls valent également le détour.

Les îles Surin

Situées non loin des îles Similan, elles sont également accessibles depuis Phuket. Cet archipel composé de 5 îles est très peu touristique et propose des paysages somptueux pour tous les adeptes de plongée sous-marine : les voyageurs en quête de calme et de nature trouveront leur bonheur. L’atout de cet archipel : le requin-baleine. En effet, Surin est l’un des rares sites au monde où il apparaît fréquemment.

Richelieu Rock

Ce rocher en forme de fer à cheval au milieu de la mer d’Andaman, entre les îles Similan et îles Surin, constitue l’un des 10 meilleurs sites de plongée du monde. Le site est bien trop riche pour être découvert en une seule plongée : les espèces sont tellement variées que les plongeurs ne savent plus où donner de la tête ! Raie Manta, barracuda, requin à pointe noire, murène géante, ou encore le plus gros poisson de la planète, le requin-baleine, peuvent être observés sur ce site.

 

Les meilleures saisons pour le snorkeling en Thaïlande

Il est conseillé de pratiquer le snorkeling lors de la saison sèche, de décembre à avril, lorsque les précipitations sont faibles et le ciel dégagé. Lors de la saison de la mousson, de juillet à novembre, les précipitations peuvent durer plusieurs jours, contraignant les bateaux à rester à quai.

Le pic de fréquentation touristique se situe entre décembre et janvier. Il s’agit alors de choisir soigneusement son spot de plongée, car du fait de la sur-fréquentation touristique, les sessions snorkeling peuvent se révéler moins agréables.

 

Si vous avez apprécié le snorkeling et avez envie d’autres activités, n’hésitez pas à aller jeter un œil à notre rubrique que faire en Thaïlande.

Laissez une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5b4e53d8c488eeac6254fe74aeda614077